Zanzibar

Ferry :

Le billet de ferry se prend à Dar directement le long du quai. Ils peuvent se prendre une heure avant de partir ou la veille pour être sûr. Les départs se font à 7h, 9h30, 12h30 et 16h. Le trajet en classe éco coûte 30$ et dure environ 1h30.

Déplacement :

Il est possible de se déplacer en dala dala. Le prix est très bas et toujours le même, selon n’importe quel trajet. En revanche, il est compliqué de connaître l’heure et la localisation exacte de leur passage. C’est pourquoi, je me suis déplacée en taxi. Le prix d’une course est d’environ 30$ A/R. Je vous mets le contact d’un taxi très gentil à qui j’ai fait appel pendant mon séjour. Contactez Combo au + 255 621 275 215.

Hébergement :

Je conseille de prendre différents hébergements à différents endroits pour limiter le coût des déplacements. Organisez vos activités selon votre géolocalisation. Sachez qu’il y a de tout, à tous les prix à Zanzibar. Vous pourrez autant trouver des Airbnb, que des auberges de jeunesse ou des hôtels.

  • Jambiani : j’ai séjourné au Star Hotel où la nuit coutera environ 45 euros. Ils ont aussi des dortoirs moins cher. Le cadre est magnifique, piscine, accès à la mer en 5 min, petit-déjeuner compris, restaurant très bon, peinture dans les chambres qui nous replongent automatiquement en safari et enfin, le patron, australien, au petit soin et prêt à nous faire découvrir les environs ou nous rendre service.
  • Matemwe : je conseille Utupoa Lodge, une très grande maison aux airs de Jumanji où Tim & Joyce, Keyniens, vous accueilleront avec grande convivialité. La maison est immense, il y a souvent d’autres convives, l’occasion de partager d’agréables moments. Une nuit coûte environ 50 euros (+40 euros de frais de service), vous pouvez choisir de manger avec elle (petit-déjeuner à 5$, déjeuner à 8 et dîner à 10).
  • Stone Town : Antonio Garden Hotel, pour 40$ la nuit, est très bien placé, dispose d’un bon restaurant, d’une très belle chambre avec un balcon et d’une belle piscine. L’hôtel propose des transferts à l’aéroport pour 20$ et des massages au sein de leur Spa pour 30/40$.

Activités à faire sur l’île :

Côté nord :

  • Une heure de cheval pour découvrir parmi les plus jolies plages de l’île à la pointe nord de Nungwi. Prix : 60 euros.
  • Une demi journée de quad à la découverte des villages. Départ de Matemwe avec transfert inclus. 120 euros pour un quad et deux personnes. Pensez à votre permis de conduire.
  • Une journée en voilier pour découvrir l’Atoll de Mnemba, faire du snorkelling, avoir la chance de peut-être apercevoir les dauphins sauvages (avec possibilité de se jeter à l’eau) et un super BBQ de poissons & crustacés. 50 euros la journée avec un superbe coucher de soleil à la fin.
  • Faire un petit tour en dhow, le bateau traditionnel avec un « Beach boy ». Comptez entre 10 et 20$ par personne.
  • Une matinée plongée avec l’équipe de Divepoint. Ils nous emmènent plonger autour de l’atoll de Mnemba, les fonds marins sont d’une beauté époustouflante. J’ai vu des centaines de poissons différents, des coraux de toutes les couleurs et la chance de voir passer des dauphins au dessus de moi. Le patron est français, l’équipe est hyper pro et gentille. Les deux plongées coutent 110$ pour les plongeurs certifiés. Le baptême de deux plongées est à 200$ sur deux jours avec un entrainement en piscine l’après midi et les plongées le matin suivant. Les transferts depuis Matemwe étaient organisés.

Pour toutes ces activités, j’ai contacté Olympe de Boss Dhow via Facebook. Elle propose des activités pas chères, en accord total avec la Planète et l’environnement. Je la recommande mille fois. N’hésitez pas à la contacter et lui demander son descriptif d’activités, il y en a pour tous les goûts.

Côté Sud :

  • Boire un verre à Kai Funky un dimanche soir. Observer le coucher du soleil tout en buvant un cocktail devant un spectacle d’acrobates.
  • Visiter les Kuza caves et apprendre à jouer du tam-tam & à danser avec le groupe mamambaband. L’entrée est payante, environ 8 euros de mémoire. Les caves sont vraiment magnifiques. Il y en a d’autres sur l’île. Attention, l’eau abrite une espèce de sangsue qui pique.
  • Découvrir le village de pêcheurs de Paje et Jambiani, au cœur de la culture des algues.
  • Observer le restaurant « the rock » perché sur un rocher. Il n’est pas vraiment conseillé d’y manger, les prix étant chers et la qualité pas forcément mieux qu’ailleurs. J’ai opté pour le restaurant Upendo juste en face avec une très belle vue.
  • Visiter le parc national de Jozani, célèbres pour ses singes emblématique, les colobes rouges. L’entrée est payante, environ 12 euros.

Pour toutes ces activités, le patron du star hôtel nous a emmené visiter ces endroits en échange de 30$. Mais vous pouvez aussi louer un vélo ou un scooter pour vous déplacer.

Stone town :

J’ai passé deux jours à Stone Town. Je ne conseille pas forcément de rester plus même si le passage est important pour s’imprégner de cette atmosphère très particulière. J’ai aimé déambuler dans les ruelles (mais attention, pour moi ça ressemble vraiment à un labyrinthe où il est facile de se perdre). Je vous conseille d’aller visiter une ferme aux épices. Mon taxi m’y a emmené sur le chemin entre Matemwe et Stone Town. La visite dure une heure, vous aurez un guide qui vous expliquera tout ce qu’ils font pousser : clou de girofle, cardamome, vanille etc. Vous pourrez même goûter certains produits et enfin acheter des épices et des cosmétiques/parfums réalisés avec leurs produits. J’ai aussi adoré toutes les galeries d’art plus belles les unes que les autres. Je conseille de faire un tour au marché de nuit de Forodhani et d’aller boire un cocktail et profiter de la vue avec la piscine au Upendo House.

Zanzibar est une île magnifique avec de très belles plages, des gens très gentils et accueillants. Mais il faut aussi savoir que certains endroits sont très pauvres, on voit clairement la misère avec des déchets jonchants le sol, des enfants malades etc. Il faut garder à l’esprit que certains villages que ce soit ici ou en Tanzanie peuvent être choquants. De plus, ne soyez pas surpris, surtout si vous êtes que des filles qui voyagent, de vous faire accoster parfois de façon insistante. La plupart des Tanzaniens voient les personnes blanches comme des cibles à atteindre afin d’obtenir un niveau de vie plus confortable. Ne soyez donc pas surpris d’avoir de nombreuses demandes en mariage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s