Les meilleures séries Netflix

Article un peu différent des voyages et de la gastronomie, mais j’avais envie d’écrire sur ce sujet car j’adore regarder des séries en version originale, c’est comme ça que j’ai appris à parler anglais et que j’essaye d’améliorer mon italien et espagnol. Je regarde donc beaucoup de séries sur Netflix, cette plateforme payante avec de bonnes références. Voici ma sélection des séries les plus originales et divertissantes. Have fun! 

Séries : 

Family business

Deuxième série française que j’apprécie tout particulièrement, celle là m’a beaucoup fait rire. Une saison pour l’instant de 6 épisodes de 30 minutes, cette famille d’anciens bouchers se lancent dans la production de cannabis, pensant que sa consommation va être légalisée en France. Bonne petite comédie où j’ai bien rigolé. Darmon weed.jpg

Easy

Dernière découverte, ce n’est pas la meilleure série de la plateforme, mais elle m’a bien fait rire. Chaque épisode met en scène des personnages différents, que l’on suivra par la suite dans les trois saisons. Elle relate des relations personnelles et sexuelles de personnes vivant à Chicago, animées par le désir, l’amour et le sexe. Le thème : l’ouverture d’esprit. Nous suivons un couple trentenaire parents et mariés qui s’ouvre au mariage ouvert pour raviver la flemme de leur mariage, une lesbienne qui tente de devenir végétalienne pour sa petite amie etc… Easy

10%

Ma dernière trouvaille est une comédie française qui m’a beaucoup fait rire. On suit la vie de quatre agents qui travaillent dans le cinéma à la recherche de nouveaux films pour leurs célébrités. De « vraies » comédiens interagissent dans la série comme Audrey Fleurot, Ramzy Bedia, Norman, Jean Dujardin etc. Chaque épisode présente un acteur. Travail et vie privée sont intimement liés. Vous allez beaucoup rire et en apprendre sur le monde du cinéma (monde régit par l’argent, la notoriété, le mensonge, la manipulation…) Trois saisons de 6 épisodes. J’ai trouvé la dernière saison un peu moins bien que les premières, espérons que la suite soit à la hauteur.a8b949ba91307b139c1b02bc1b5d832450f0f419

Las Chicas del cable

« En 1928, les femmes n’étaient que des accessoires que l’on exhibait, des objets incapables de décision ou d’opinion. La vie n’était facile pour personne, et encore moins pour les femmes. Pour une femme en 1928, être libre était un rêve impossible. Pour la société, nous n’étions que des femmes au foyer ou des mères. Nous n’avions pas le droit d’avoir des rêves ou des ambitions. Certaines devaient partir loin. D’autres affronter les normes d’une société machiste et rétrograde ». Voici l’introduction des demoiselles du téléphone qui nous plonge à Madrid au coeur du 20ème siècle où la place des femmes dans la société est très contrôlée. Un petit groupe de femmes travaille dans une compagnie de téléphone et est prête à tout pour vivre libre et sans oppression. J’ai adoré cette série qui s’apparente à un « peaky blinders » version femmes. Quatre saisons de 8 épisodes.

carlos-lidia.jpg

Le détenu – Il recluso

Sortie en 2018, cette série d’une saison et de 13 épisodes raconte l’histoire d’un ancien Marine qui pénètre dans une prison de sécurité maximale à la frontière entre le Mexique et les États-Unis afin d’enquêter sur l’enlèvement de la fille d’un juge américain. Il s’agit d’une adaptation de la série argentine El Marginal créée par Sebastián Ortega et Adrián Caetano. J’ai beaucoup aimé les personnages principaux, l’histoire est très prenante. Je ne pense pas qu’il y ait une saison 2 puisque l’histoire se termine plutôt bien, et c’est dommage parce que j’ai avalé les 13 épisodes en seulement quelques jours.le-detenu

Après avoir regardé « le détenu », je me suis aussi lancée dans Prison Break. Oui, je sais, cette série date vraiment (2008) mais j’ai regardé les 5 saisons en quelques semaines seulement. J’en avais entendu parlé mais n’avais jamais essayé. Je ne suis pas déçu, c’est un bon petit classique qu’il faut voir au moins une fois. Dans la première saison, Michael Scofield, ingénieur en génie civile, se fait incarcérer dans une prison à Fox River pour essayer de sauver son frère, accusé à tort & condamné à mort pour le meurtre du frère de la vice-présidente des Etats Unis. Au fils des saisons, on assiste aussi à leur cavale, et à l’incarcération de Michael Scofield à deux autres reprises dans des prisons au Panama et au Yémen. La saison 5 est sorti l’année dernière après plusieurs années de césure. Une saison 6 est en cours de tournage.prison-break-comment-vont-ils-ressusciter-scofield-ou-se-deroulera-l-action.jpg

Bates Motel 

Il s’agit de la série la plus « what the fuck » de tous les temps. J’ai A-DO-RÉ cette série, vraiment. Vera Farminga joue incroyablement bien son rôle de mère complètement timbrée. Sous le nom de Norma Bates, elle décide d’aller vivre dans l’Oregon avec son fils de 17 ans, Norman, après la mort de son père. De là commencera l’ouverture de leur motel et toute une série de problèmes. Leur relation est fusionnelle et très compliquée, virant parfois à l’inceste. Freddie Highmore a joué dans de nombreux films et séries tels que Charlie et la Chocolaterie, Arthur et les Minimoys ou encore the Good Doctor. Je trouve qu’il brille tout particulièrement dans ce rôle et je conseille la série de toute urgence.358423bates-motel-saison-5-13eme-rue-ou-en-etait-on

Dark 

Diffusée en 2017 sur Netflix, cette série Allemande m’a particulièrement surprise. Assez compliquée à comprendre au début puisqu’elle met en scène de nombreux personnages d’un village que l’on suit à 3 époques différentes (1953,1986 et 2019), soit tous les 33 ans. L’histoire débute à notre époque avec la disparition d’un petit garçon. Les personnages principaux vont vite comprendre que passé, présent et futur sont étroitement liés. J’ai adoré la réflexion qu’impose cette série sur la notion d’espace-temps. Et bien que ce soit une pure science-fiction, je trouve que ça donne à réfléchir sur la porté de nos actions sur le cours du temps. Deux saisons de 8 épisodes. Attention, la saison 2 est un peu plus portée sur le surnaturel. e4e473b39fc3a0dfbc7fe910f3d041f9cece5447

3%

Cette série brésilienne nous plonge dans un des plus gros problèmes actuel : la société des classes. Ici; ce monde futuriste est divisé en 2 : les riches représentant 3% de la population et les pauvres. A l’âge de 20 ans, chaque personne est inscrite pour participer à ce qu’on appelle « Le Processus », une série d’épreuves dont seulement 3% de la population parvient à passer chaque année. Les heureux élus ont le privilège d’aller vivre sur « L’autre rive » loin de la misère et des bidonvilles. J’ai beaucoup aimé cette série de 2 saisons de 8 et 10 épisodes. Elle se laisse facilement regarder et je la trouve assez originale. Une saison 3 vient juste de sortir, et je rajoute cet avis après coup : elle est beaucoup moins bien que les deux premières, j’ai un petit peu décroché. 5617277

Orphan Black 

Série coup de coeur et trop peu connue à mon sens, Orphan Black avec 5 saisons et 50 épisodes, est une série canadienne où Sarah Manning, orpheline et voleuse d’une vingtaine d’années assiste au suicide d’une jeune femme qui lui ressemble trait pour trait. Elle décide alors d’usurper son identité et se faire passer pour flic. Mais elle va vite comprendre que Beth Childs, détective, n’était pas la seule personne à avoir cette ressemble physique avec elle. J’ai vraiment accroché avec cette série sur le clonage et les expériences humaines. J’ai aimé les personnages, et notamment Tatiana Maslany qui joue incroyablement tous les rôles qui lui sont confiés. Elle passe de femme rebelle à détective à mère au foyer, étudiante en médecine, tueuse en série etc avec brio.4493537_7_e0ea_toutes-les-jeunes-femmes-clonees-sont_2398d1ea418fddceee34b9532eb9a1c2

Sense 8

Huit personnes réparties à travers le monde et pourtant étroitement connectées les unes aux autres émotionnellement, sensoriellement et intellectuellement. Deux saisons et 24 épisodes, cette série américaine met en scène 8 caractères avec des « dons spéciaux » totalement différent luttant pour leur survie. Les personnages sont attachants, l’histoire change de ce qu’on a l’habitude de voir, je recommande.l-affiche-de-l-episode-final-de-sense8_6070022.jpg

Peaky Blinders

Peaky Blinders est une série britannique où une famille de criminels d’origine tzigane a la mainmise sur Birmingham dans l’entre deux-guerres. Cinq saisons de 6 épisodes, cette série se regarde très vite et on s’éprend très vite des personnages. J’ai vraiment aimé regarder une série sur une période qu’est l’entre deux guerres dont j’avais peu connaissance. Peaky Blinders est peu connue, et c’est bien dommage ne serait ce que pour l’acteur principal « Tommy Shelby » qui brille dans son rôle de business man et de gangster. En effet, ils pratiquent le racket, la contrebande d’alcool et de tabac et les paris illégaux.Peaky-Blinders-Du-nouveau-sur-le-casting-de-la-saison-5-grande

Les Marvels : Dardevil & the Punisher

Plusieurs séries Marvel sur Netflix (dont Jessica Jones, Luke Cage & Iron Fist) mais ces deux là sont mes préférées. Dardevil alias Matt Murdock est un avocat le jour, et un justicier la nuit. Aveugle depuis l’enfance, il tire sa force d’un entraînement physique régulier et d’une capacité à tout miser sur son audition. J’aime le personnage, la série est prenante et très bien faite. L’histoire se passe à New York, plus particulièrement dans le quartier de Hell’s Kitchen où le taux de criminalité est élevé. Dardevil sera amené à collaborer avec d’autres héros marvels au fils des saisons.

Le Punisher c’est l’histoire d’un ancien marine, Frank Castle, prêt à tout pour venger le meurtre de sa famille. C’est le héros le plus bad-ass que je connaisse. J’ai pris plaisir à regarder la première saison. En revanche je trouve que la deuxième est beaucoup moins bien. Ça tourne autour des mêmes personnages, on a l’impression que l’histoire se répète et qu’on n’a pas avancé. Dommage.critique-daredevil-saison-1-le-cote-sombre-mais-genial-de-marvel-624x387the-punisher-trailer-2

How to get away with Murder 

Ancienne étudiante en droit et amoureuse du droit pénal, cette série m’a beaucoup fait rire. Annalise Keating interprétée par Viola Davis est une avocate en droit pénale et aussi professeure à l’université. Chaque année, cinq élèves ont le droit de travailler pour elle afin d’être formés et d’acquérir une expérience professionnelle. Jusqu’à ce qu’ils se retrouvent tous impliqués dans un meurtre. « Comment s’en sortir avec une condamnation pour meurtre » est une série drôle où les personnages ont tous leurs petits secrets. Entre mensonges, trahisons, amour & entre-aide, les étudiants sont prêts à tout pour obtenir leur première année de droit. Cinq saisons de 15 épisodes.how-to-get-away-with-murder-saison-3-la-mort.jpg

Dans le même style, j’ai aussi beaucoup aimé regarder The Good Wife. Le rythme de la série est beaucoup plus lent avec 7 saisons de plus de 20 épisodes chacune. Chaque épisode met en scène un procès avec différents personnages et différentes histoires.100053738-p3561536_b_h9_ab.jpg

You 

C’est l’histoire de Joe Goldberg, un psychopathe et potentiellement un tueur en série. Libraire à New York, il tombe sous le charme d’une de ses clientes qu’il traque sur internet afin de retrouver sa trace. Débute alors une histoire d’amour qui tourne mal puisqu’en plus d’être obsédé par elle, Joe est jaloux, possessif et complètement dérangé. Cette petite série d’une saison et 10 épisodes met en avant les problèmes liés à notre génération et à l’abus des réseaux sociaux. Elle met aussi l’accent sur un garçon à l’apparence trompeuse, Pen Badgley, qui avait déjà joué un rôle similaire dans Gossip Girl.you-parfaite-trailer.jpg

et_si_l_identit___de_gossip_girl___tait___vidente_depuis_le_premier___pisode_de_la_s__rie___6238.jpeg_north_1200x_white.jpg
Dan dans Gossip Girl

La casa de Papel 

La casa de Papel est une série espagnole de 3 saisons, avec une quatrième actuellement en production. Cette série a beaucoup fait parler d’elle, histoire d’un nouveau genre où El Profesor, homme mystérieux, planifie le braquage de la maison nationale de la monnaie. Il recrute alors huit des meilleurs malfaiteurs du pays qui n’ont rien à perdre. Ils doivent imprimer 2,4 milliards d’euros, en petites coupures de 50  et cela en moins de onze jours, sans verser une goutte de sang – malgré la présence de 67 otages dont la fille de l’ambassadeur du Royaume-Uni. Encore une fois, très bonne série où les personnages sont attachants et qui a remis au goût du jour cette fameuse chanson Bella Ciao, chant de révolte italien célébrant l’engagement dans le combat mené par les résistants de la Seconde Guerre mondiale, opposés aux troupes allemandes alliées de la République sociale italienne fasciste.la-casa-de-papel-saison-2.jpg

Elite & Baby

Elite est une série espagnol qui remet en scène des personnages de La casa de Papel. Trois adolescents des bas quartiers intègrent un lycée espagnol huppé. Ici, est mis en avant les problèmes récurrents sociaux que peuvent rencontrer les élèves : humiliation, harcèlement, échec scolaire, différence de niveau de vie etc. Les problèmes sont difficiles à gérer lorsque vient se rajouter le meurtre d’une jeune fille. Une seule saison, huit épisodes.

elite-netflix

Baby est une série italienne du même style. Deux jeunes filles (une élève modèle et une autre un peu plus extravertie) se lient d’amitié et commencent une vie nocturne secrète.7978362_6255d46a-09e2-11e9-9fb5-3a99d6ce7f2c-1_1000x625.jpg

Orange is the new black

Sept saisons où l’on suit Piper Chapman, incarcérée à Litchfield, une prison à sécurité minimale pour avoir transporté de l’argent issu d’un trafic de drogue, pour son ex-copine, plusieurs années auparavant. Cette série comique met en avant différents personnages comme Natasha Lyonne alias Nicky ou Dasha Polanco alias Daya, que l’on retrouve aussi dans les Poupées Russes sur Netflix. J’ai bien aimé cette série, où chaque épisode nous en apprend un peu plus sur les détenus & les conditions de vie au sein de la prison.1965002.png

Homeland

Homeland est une série composée de 8 saisons que j’aime beaucoup. Carrie Matthison, agent de la CIA, et souffrant de bipolarité, va être confrontée à différents problèmes concernant la sécurité intérieur du pays et le terrorisme. Pour chaque saison, un nouveau cadre : Virginie, Washington, NY, Allemagne… et de nouvelles attaques terroristes contre le gouvernement. Dans la première saison, Nicholas Brody, marine américain libéré après huit ans de détention par Al-Qaïda, peut représenter un risque pour la sécurité nationale. Afin de déterminer s’il participe à une conspiration visant les États-Unis, Carrie va devoir observer le comportement du soldat, qui va vite virer à l’obsession maladive.homeland-gm.jpg

Le Parfum 

Cette petite série allemande de 6 épisodes se laisse regarder très facilement. Dans les années 90, six adolescents s’intéressent de près à la création de parfum. Vingt ans plus tard, l’un d’entre eux est brutalement assassiné, ses parties « intimes » retirées afin de pouvoir créer, à partir de la peau et des poils, un parfum humain. La police enquête alors sur chaque membre du groupe. Ce polar nous intrigue jusqu’à la fin, nous menant chaque fois sur différentes pistes. Entre inceste, abus, violence, amour, trahison, passion et mensonge, difficile de s’ennuyer. le-parfum-série-netflix.jpg

The crown 

J’ai été agréablement surprise par cette série qui relate la vie de la reine du Royaume-Uni, Elizabeth II. Je m’attendais à un documentaire assez barbant et c’est tout le contraire. C’est une réelle série pleine d’intrigues. J’ai appris plein de choses, notamment dans la difficulté d’être reine. Rôle qu’on ne choisit pas, mais qu’on doit accepter. De son mariage en 1947 jusqu’à nos jours, on apprend tout des décisions difficiles qu’elle a dû faire, de ses moments de joie, de ses relations familiales, bref de la complexité de ce statut. MV5BNjU2NzA5MzgyM15BMl5BanBnXkFtZTgwNDAwOTUxMDI@._V1_UY1200_CR90,0,630,1200_AL_

Stranger Things

Avec deux saisons et 17 épisodes, Stranger Things est une pure science-fiction qui ressemble un peu à Dark. Des phénomènes surnaturels se produisent dans une petite ville, liés au laboratoire national d’Hawkins géré par le département de l’énergie. En 1983, un garçon disparaît sans laisser de traces et ses amis et proches vont alors tenter d’élucider le mystère qu’est sa disparition. On se laisse prendre au jeu, même si on est très loin du réel et que le surnaturel prend une place importante. Mais j’ai beaucoup aimé le décor des années 80 : le look des personnages, leurs vêtements etc. stranger_things

13 reasons why 

Il s’agit d’une série très émouvante où Hannah Baker, jeune adolescente, se suicide et explique via 7 cassettes enregistrées les raisons de son acte. La saison 2 traite du procès avec les parents de l’adolescente et toutes les personnes concernées & « accusées » dans les cassette. Elle met l’accent sur le harcèlement moral et sexuel entre lycéens, et le mal-être qui peut survenir à une période aussi importante qu’est l’adolescence. 13-Reasons-Why-Season-3-1

Bodyguard

En 6 épisodes, j’ai dévoré ce long film qu’est Bodyguard. David Budd, vétéran de guerre, est promu garde du corps de la ministre de l’intérieur du Royaume-Uni dont les idées politiques sont à l’encontre de ce à quoi il croit. Je n’en dis pas plus, ce serait spoiler la suite des évènements puisqu’il s’agit d’une série très courte mais je la recommande vraiment pour passer un bon moment.

Ancien-soldat-revenu-traumatise-dIrak-dAfghanistan-David-Budd-incarne-Richard-Madden_0_729_547.jpg

The haunting of hill House

Une des premières séries d’épouvante que je regarde, j’ai été agréablement surprise. J’adore ce genre de films d’habitude mais je suis souvent déçue parce que ça n’arrive plus à me surprendre comme ça avait l’habitude de le faire quand j’étais plus petite. Une saison et 10 épisodes, c’est l’histoire d’une famille avec 5 enfants qui s’installe temporairement dans un ancien manoir, Hill House. S’ensuit alors une série d’évènements tragiques qui poussent leur mère au suicide. Plusieurs années après, des circonstances poussent certains membres de la famille à retourner au manoir et à découvrir le mystère autour de Hill House. Ce que j’ai aimé, c’est les flash back qui permettent de vite comprendre la situation et de s’attacher aux personnages présents et passés. Bonne petite série qui se laisse vite regarder. hillhouse_cover.jpg

Shooter – tireur d’élite

Bob Lee Swagger, ancien tireur d’élite au sein des marines, et maintenant « père au foyer » se voit rappeler par son ancien supérieur afin de déjouer une tentative d’assassinat à l’encontre du Président des Etats-Unis. Mais lorsqu’il se retrouve accusé du crime, il va devoir se servir de tout ce qu’il a appris au cours de sa carrière pour retrouver les vrais coupables et faire payer ceux qui l’ont piégé. Après avoir fait la lumière sur toute cette affaire, Bob Lee traque un célèbre sniper, appelé Solotov, auquel il a déjà eu affaire durant ces précédentes missions en Afghanistan. Enfin, durant la troisième saison, Bob Lee enquête sur le meurtre de son père auquel il a assisté plus petit, après avoir entendu de la part de Solotov qu’il était loin de connaître toute la vérité sur ce décès. Pas de saison 4 à l’horizon puisque les audiences n’ont pas été assez élevées. Je trouve ça dommage parce que j’ai bien aimé cette série. ob_75d268_shooter-tv-series-key-cast-art-660x330.jpg

The Walking Dead

Un classique où l’apocalypse est arrivé et où une épidémie à transformé les 3/4 de l’humanité en zombie. Je pense que tout le monde a entendu parler de cette série. Je pense aussi qu’elle figure parmi les meilleures même si je dois avouer que j’ai décroché après la saison 6 et ATTENTION SPOILER, le meurtre de Glen. J’ai regardé la saison 7 et un bout de la 8ème et j’ai trouvé ça extrêmement long et mou, surtout quand on doit attendre pour regarder les épisodes chaque semaine. Bref, tout de même digne de mention. Dans le même style (mais pas sur Netflix), fear the Walking Dead avec le début de l’épidémie, d’autres héros, et quelques entrecroisements entre les deux séries. twd_816_gp_1114_0612_rt.jpg

 

Documentaires : 

Chef’s table

Un très beau documentaire sur la cuisine où sont sélectionnés certains des meilleures restaurants à travers le monde. On apprend à connaître ces chefs qui ont su se faire une place au sein de la gastronomie et qui sont maintenant reconnus mondialement. Comment ils en sont arrivés là, leur parcours de vie, leur caractère, leur force, leur style de vie et de cuisine. Très bien réalisé, chaque épisode me donne envie de m’envoler pour découvrir une nouvelle culture, de nouveaux paysages et de nouveaux ingrédients.

Je vous conseille aussi Street Food, dans le même esprit. Le premier volume, sur l’Asie, met en avant la richesse culinaire d’un pays par la cuisine de rue. A Bangkok, par exemple, une chef de rue s’est récemment vu décerner une étoile au guide Michelin pour le restaurant qu’elle avait ouvert tant la cuisine y est bonne et juste. Chefs-Table-©-Netflix-1.jpg

Inside the world toughest prisons

Journaliste, Paul Connelly se fait enfermer volontairement dans les pires prisons du monde afin de montrer les conditions difficiles entre violence, intimidation, conditions de vie déplorables, surpopulation, manque d’hygiène etc. Tantôt en Pologne dans une prison à sécurité maximale où les détenus ne sont autorisés à sortir qu’une seule fois par jour. Puis les Philippines avec des cellules de plus 200 de personnes, faites pour en accueillir 50 où les gangs font rages. Ou la Norvège, le modèle de prison « quasi » parfaite. Ou encore l’Ukraine, où, par fautes de moyen, les prisonniers sont armés et autorisés à circuler librement au sein de la prison…

4129757-import_jN0ivB

Auschwitz 

Une série documentaire qui relate avec précision l’histoire d’Auschwitz, des nazis et de la solution finale.

Notre Planète 

Un magnifique reportage de 8 épisodes qui montre la biodiversité splendide de notre planète ainsi que les risques qu’elle encourt dû à l’activité humaine et au réchauffement climatique. « Une seule planète », ce documentaire incite vraiment à réfléchir sur nos faits et gestes et à comment pouvons-nous agir au quotidien pour préserver l’environnement dans lequel nous vivons. whale-1014x570

Toutes les images ont été prises sur Google Image. 

Séries streaming : 

Voici quelques séries qui ne sont pas sur Netflix mais que j’ai quand même aimé regarder.

Heroes & heroes Reborn

Cette série ressemble un petit peu à Sense 8, en plus vieille. On va suivre plusieurs personnes à travers le monde ayant des dons particuliers : comme la régénération cellulaire, la télépathie, la force surhumaine, la téléportation etc. Il s’agit d’une chronique de la vie de ses personnes, rassemblées par le destin et les menaces qui pèsent sur leur destinée. Ils auront un objectif : sauver le monde d’une explosion. La théorie selon laquelle l’homme n’utiliserait que 10 % des capacités de son cerveau et que certaines personnes seraient en ce moment même en train de développer les 90 % restants et acquérir des pouvoirs comme la lévitation est celle des Heroes de cette série.daily-movies.ch_Heroes-Reborn-1

Game of Thrones

Cette série est épique et indémodable. On aime ou on déteste mais moi j’ai adoré. La dernière saison arrive très prochainement et je suis assez déçue car c’est une des rares séries où on aurait pu continuer sans s’en lasser. Certains aspects n’ont pas étés assez développés selon moi (comme le don de Bran et ses visions du futur, le duel pour obtenir le trône de fer ou encore la relation John Snow & Denerys). Mais bon, toutes les bonnes choses ont une fin. Huit saisons avec peu d’épisodes à chaque fois mais qui sont assez longs. Le trône de fer, c’est beaucoup de personnages donc assez compliqué de comprendre et de se mettre dedans au début. D’ailleurs, j’ai trouvé ce blog qui résume très bien chaque épisode pour ceux qui en auraient besoin. Mais ce que j’ai aimé par dessus tout, ce sont les décors du Moyen-Âge si bien reproduits. Ce serait compliqué de résumer cette série en quelques mots. Mais l’intrigue principale tourne autour d’une famille noble composée de 8 membres ; les Starks, que l’on va suivre à travers péripéties et aventures. L’objectif : conquérir le trône de fer sur le continent imaginaire de Westeros, marqué par l’alternance d’étés et d’hivers très longs (de plusieurs années) tout en essayant de se préparer à affronter les menaces survenants en hiver : l’armée des morts. game-of-thrones-poster-teaser.jpg

D’autres recommandations ? Laissez les en commentaires 🙂 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s