Exuma

Les Bahamas comptent plus de 700 îles et îlots. Les Exumas sont un archipel de plus de 360 îles dont la plupart sont privées. La principale, Great Exuma, mesure plus de 60 km de long. Quatre jours sont à prévoir si vous voulez prendre le temps d’explorer l’île et de faire les activités ou excursions proposées aux alentours. Je suis partie en basse saison (septembre) et malgré les recommandations concernant la météo, j’ai eu 4 jours de beau temps. Louer une voiture est indispensable selon moi car l’île est assez grande. Il n’y a qu’une seule route principale, difficile de se tromper. Et marcher le long de cette route, en plus d’être long, va aussi être très désagréable. Le stop marche relativement bien sur l’île. Tout le monde en fait, en toute sécurité.


QUE FAIRE A EXUMA ?

 

  • Great & Little Exuma, des îles qui méritent le détour.

Ce qu’il y a d’étonnant avec les Bahaméens, c’est qu’ils savent exactement où se situent les plages intéressantes de l’île alors même qu’ils n’y ont jamais mis les pieds. En effet, vous ne verrez jamais les locaux se baigner, même en cas de fortes chaleurs. Great et Little Exuma méritent d’être visitées. Il suffit d’emprunter la route principale et de la suivre d’un bout à l’autre. Une journée suffit pour parcourir l’île du Nord au Sud mais il y a plein de petits chemins en terre qui mènent à des habitations ou de superbes plages. Voici une liste de ce que j’ai préféré.

Entre Georgetown et Hoopers Bay, quand vous remontez au nord de l’île, soyez vigilant au panneau le long de la route avec l’inscription « access Beach, jolly Beach ». Il s’agit une plage de sable blanc, presque tout le temps désertique, où l’on peut voir des tortues43950665_10215728633640080_8307887151983362048_n44085500_10215728635080116_5781051239118667776_n

Little Exuma, la partie Sud de l’île que vous devrez traverser par un pont, est l’endroit que j’ai préféré. Vous trouverez des petits villages aux maisons colorées, des plages magnifiques, beaucoup plus de calme que dans le centre-ville à Georgetown. On peut aussi aller sur la ligne du Tropique du Cancer qui traverse l’île en une plage qui porte le même nom. Encore de l’eau turquoise et du sable blanc. Je conseille aussi deux restaurants pour manger des fruits de mer et se prélasser sur une superbe terrasse face à la mer en buvant des cocktails : Samantha & Tropic Breeze Beach43952441_10215728637280171_6639988679060226048_n43879894_10215728677401174_8905774985025421312_nIMG_3520IMG_3561IMG_355843851552_10215728637400174_7355226048105021440_n

Georgetown est le « centre-ville » de l’île. Vous trouverez de quoi faire vos courses, des restaurants avec de la wi-fi, des bars et une bonne ambiance avec beaucoup de bahaméens qui « squattent » là une grande partie de la journée.

De manière générale, il y a beaucoup de complexes hôteliers dans le Nord de l’île. Et des centaines de plages où se baigner tout en étant seul au monde. Je dirais que les activités principales de l’île sont le farniente, la plage et la baignade. IMG_349943952441_10215728637280171_6639988679060226048_n43828080_10215728638400199_8698775514321518592_n43879437_10215728637320172_2302776771931537408_n

  • Une journée à Stocking Island

Depuis Georgetown, on peut prendre un « ferry » qui nous amène sur une île en face qui s’appelle Stocking Island. La traversée coûte 15$ aller retour par personne. Il faut se rendre sur un petit port, avec une bâtisse verte pour acheter vos billets. Vous pouvez le faire directement le matin même du départ. Cette île est connue pour sa principale attraction touristique : le Chat’N’Chill. Il s’agit d’un restaurant sur le bord de la plage, avec une super ambiance : musique, terrasse avec hamacs, terrain de volley etc. Le mieux est de goûter à la spécialité : une salade de conch. Le conch est un gros coquillage qu’ils aiment cuisiner en salade, accompagné de tomates, poivrons, oignons, agrumes et parfois ananas. J’avoue que c’était vraiment délicieux, et très frais. Le petit plus de la journée : les raies. Elles adorent venir ici puisque les touristes les nourrissent avec les restes de coquillages qu’on ne peut pas utiliser. Vous en verrez presque à coup sûr sur la plage. Elles n’ont vraiment pas peur, s’approchent très près et viennent manger dans vos mains. IMG_357244062979_10215728636360148_125459778582347776_n43950365_10215728637360173_8184977089326219264_n43950290_10215728676401149_788198078740955136_n

  • Faire une excursion dans les Exuma Cays

C’est une des raisons pour laquelle j’ai choisi d’aller à Exuma : pour faire cette excursion et visiter en bateau tous les plus beaux endroits des cays. Le rendez-vous est à 8h à Barreterre Government dock, tout au nord de l’île. J’ai d’ailleurs aperçu des requins nager près du dock ce jour là au retour. J’ai choisi la compagnie Coastline Adventure que je ne recommande d’ailleurs absolument pas. La journée se compose des arrêts suivants. En premier, notre marin plonge pour aller chercher les fameux conchs, ces coquillages dont il préparera une salade pour tout le monde aux alentours de midi. Puis direction l’île aux cochons. On reste une vingtaine de minutes sur place, on peut les approcher et nourrir ceux qui sont dans l’eau pendant que d’autres se rendent sur la plage pour observer les bébés se prélasser au soleil. Puis on se rend à Compass Cay pour voir ou nager avec des requins nourrices. La encore, le temps nous presse. En chemin, on passe devant beaucoup d’îles privées et de maisons de luxes. Certaines appartiennent à David Copperfield, Tim Migraw ou encore Faith Hill. Beaucoup de célébrités ont leur maison ou même leur île privée aux Bahamas comme Jonny Depp. D’ailleurs, de nombreuses scènes de « Pirates des Caraïbes » ont été tournées aux Bahamas. On se dirige ensuite vers Thunder Ball Grotto, où a été tourné le film 007. C’est d’ailleurs le seul moment de snorkelling que l’on fera et c’est bien dommage car plonger dans la grotte était vraiment beau. On a vu plein de poissons magnifiques. Enfin, on s’arrête une dernière fois sur l’île aux iguanes avant de rentrer sur l’île de Nicolas Cage. Durant la journée, vous avez boissons à volonté comprises. J’ai testé un cocktail local super bon à base de rhum qui s’appelle « Bahama Mama ».

DCIM100GOPROGOPR0298.JPGDCIM100GOPROGOPR0297.JPG

44060581_10215728638360198_995086026324049920_n43788067_10215728634840110_4279575267082502144_n43952402_10215728635000114_3798874431300829184_n43727760_10215728634080091_6020070721806401536_n44099533_10215728636080141_4385211104419119104_n44023975_10215728636040140_4047036808440053760_n43828161_10215728636240145_6560944508966535168_nIMG_3628

Point négatif : Le prix est exorbitant. 224$ si vous payez en cash et 235$ par carte bleue. A cela vous devrez rajouter le repas non compris (environ 25$ par personne) et une taxe de 10$ pour pouvoir poser un pied sur le dock où vous apercevrez les requins. Prévoyez donc du liquide. D’autres compagnies sont moins chères, renseignez vous. Certes la journée est vraiment bien, on voit de très belles choses, mais ça ne vaut certainement pas le prix. Deuxièmement, je dis plus haut ne pas recommander la compagnie. Le matin, ils ont eu deux heures de retard et nous n’avons pas commencé avant 11h. Cela a donc décalé l’heure de retour et j’avais un avion à prendre le soir que j’ai eu de justesse. De plus, l’équipage avec nous n’était pas très enthousiaste. Ils ne parlaient presque pas, n’expliquaient rien. Enfin, on est quand même beaucoup sur un petit bateau (environ 15-20). Certains ne peuvent pas s’assoir. Comme on s’arrête à beaucoup d’endroits, on ne reste que très peu de temps par site (15-20 minutes), et c’est assez dommage, pas vraiment le temps de profiter.

Alerte Bon Plan : En parlant avec un Bahaméen, il m’a donné le contact d’un de ses amis qui propose des excursions moins chères. Comme j’avais déjà fait la mienne, je n’ai pas pris le temps de le contacter, mais ça peut vraiment être intéressant pour passer une bonne journée, sans payer le prix fort et avoir tout un tas de touristes avec soi. Appeler le 554 2594 de la part de « Bahama Obama » et n’hésitez pas à négocier votre journée. 🙂 


Location de voiture : comme dit plus haut, il est nécessaire selon moi de louer une voiture. Ou au moins un scooter même si je n’en ai pas vu un seul sur l’île. J’ai loué la mienne directement à l’aéroport. Sachez que certaines compagnies ne louent pas si vous n’avez pas 25 ans. Sur place, j’ai pratiquement payé 100$ la journée. Alors je vous conseille de chercher d’abord sur internet, peut être que vous aurez des prix plus avantageux.

Logement : j’ai loué un Airbnb pour environ 50 euros la nuit au Sud de Georgetown. Sachez aussi qu’il y a beaucoup de complexes hôteliers très beaux partout sur l’île. cropped-43878794_10215728635040115_5204052825629261824_n.jpgIMG_348544023315_10215728634160093_3661215549733470208_n43950453_10215728676521152_6762544127742574592_n44023003_10215728675481126_447656568587026432_n43828849_10215728675441125_1553352893434691584_n43828356_10215728676321147_2309815780948049920_n

Budget : Tout est très cher aux Bahamas : l’essence, la location de la voiture, les activités, la nourriture etc. A titre d’exemple, comme tout est importé, un paquet de pain de mie coûte 6$, 8$ de la confiture, 6$ une bouteille de jus d’orange, 7$ quatre courgettes etc. Faire ses courses revient vite cher. Il est parfois plus judicieux de manger dehors car les prix dans les restaurants sont corrects. On a dépensé, hors billets d’avion, en une semaine, pour deux 1500 euros.

Vol inter-île : Pour réserver vos vols, utilisez les sites Bahamago et Skybahamas. Sachez que les vols inter-îles sont assez chers. J’ai payé 174$ pour faire un aller-retour Nassau/Georgetown.


Note générale : J’ai adoré cette île. J’ai trouvé que c’était beau et nature. Cependant, l’île était aussi très sale par endroit, et c’est quelque chose que les photos ne montrent pas et qui peut choquer à premier abord. Les Bahaméens n’ont pas cette inquiétude quant aux déchets. Lorsqu’ils jettent quelque chose à la mer, ils ne se sentent pas concernés et pensent que la mer va l’emporter quelque part. En effet, comme ils ne se baignent pas, ils n’ont pas eu l’éducation, pour la plupart, de prendre soin de l’Océan. Donc ne soyez pas surpris de trouver tout et n’importe quoi dans l’eau, les forets etc. En parallèle, les Bahaméens sont d’une gentillesse incroyable. Pour la petite histoire, je n’ai pas loué de voiture le premier jour en pensant que je n’en aurais pas besoin tout de suite. J’ai donc fait du stop le lendemain pour aller faire des courses. Le bahaméen que j’ai rencontré m’a ensuite emmenée jusqu’à l’aéroport (qui se trouve à 40 minutes du centre) pour que je puisse louer une voiture. Tout ça gratuitement, par pure gentillesse. Enfin, faites attention aux puces de sable. Je me suis beaucoup fait piquer, surtout en fin de journée. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s