Malaisie & Singapour

Kuala Lumpur

En février 2016, j’ai été invitée chez un ami avec qui j’avais travaillé dans un restaurant à Lyon. J’ai donc été logée chez lui pour profiter de 4 jours dans la capitale Malaisienne. Voici une liste des choses que j’ai préféré :

# Les tours Petronas. 452 mètres de hauteur, 88 étages, elles sont impressionnantes, et contrastent beaucoup à l’image que je me faisais de la Malaisie. Elles sont symbole de richesse, et vous avez la possibilité de monter pour obtenir une vue panoramique à 360°. Je me suis contentée de les observer depuis le bas mais vous pouvez obtenir vos billets sur place. Du même genre, la tour de télécommunication (ou tour Menara), offre une belle vue sur les buildings de la ville du haut de ses 421 mètres. IMG_0688IMG_0634

# Jalan Bukit Bintang : cette rue est très connue à Kuala Lumpur, vous trouverez de quoi manger à moindre coup. L’ambiance est très vive : beaucoup de monde dans les rues, de bonnes odeurs d’épices, des boutiques et des centres commerciaux. IMG_0648IMG_0652

# Profiter des marchés de nuit, dans la rue de Jalan Alor par exemple. Tellement de stands, de spécialités différentes. Toute la ville semble s’être donné rendez-vous pour acheter leurs spécialités préférées. J’ai goûté toutes sortes de dumplings, des crêpes malaysiennes aux cacahuètes, une glace au durian. C’est la première fois que je goûtais à ce fruit interdit dans le métro à Singapour tellement que l’odeur est insupportable. J’ai détesté. Mais c’était sympa de goûter. IMG_0680IMG_0682

# S’imprégner des différentes cultures : Chinatown et Little India. Little India, c’est l’endroit ou vous pourrez acheter des tissus aux couleurs éclatantes, des couronnes de fleurs, de la nourriture épicée délicieuse etc. Chinatown, c’est les stands de street food à n’en plus finir, toute sorte de jus de fruits aux goûts les plus improbables. Les prix sont vraiment très bas, et vous aurez envie d’acheter et tout goûter. Vous trouverez également le Central Market, un marché aux puces en plein air.

# Les temples de Kuala Lumpur. Que ce soit les temples bouddhistes ou les mosquées, l’architecture est juste impressionnante. Vous avez la possibilité de rentrer à l’intérieur les visiter (pour certaines en tout cas), vous devrez toutefois enlever vos chaussures à l’entrée. Certains endroits exigent aussi que vous ayez les jambes et les épaules couvertes. Ils vous prêtent parfois des foulards pour que vous puissiez rentrer. `

# Kuala Selangor, situé à une heure de route de Kuala Lumpur, est célèbre pour ses mangroves. L’endroit est spectaculaire puisque l’on a l’occasion de voir, à la nuit tombée, des centaines de lucioles éclairer la rivière. Le phénomène commence environ une heure après le coucher du soleil et dure 2 à 3 h d’une forte intensité. Vous pouvez prendre le bateau pour observer la magie des lieux.

# Visiter les Batu Caves. A 10 km de Kuala Lumpur, ce sanctuaire hindou accueille de nombreux pèlerins qui viennent prier chaque année. Pour atteindre la grotte principale, il vous faudra gravir un escalier de 272 marches. Murugan, la statue qui orne les grottes du haut de ses 43 mètres est la divinité priée par les commerçants Tamoul, qui ont crée un lieu de culte, après que les paysans chinois en exploitaient le guano dans les années 1860. Le guano étant une substance fertilisante composée d’excréments d’oiseaux marins et de chauve-souris. Je vous conseille de venir tôt le matin, vous observerez les malaysiens prier. Plus tard dans la journée, l’endroit est vraiment noir de monde. Faites attention au petits singes qui vous accompagneront partout, et qui sont friands de nourriture.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai aimé Kuala Lumpur, c’est un endroit riche culturellement, j’ai aimé me perdre dans les temples hindous, m’imprégner de la richesse culinaire des malaysiens. C’est un melting pot de beaucoup d’ethnies différentes, et ça se ressent dans la ville. Les temples côtoient les mosquées, le quartier indien côtoie le quartier chinois dans le respect des traditions. Cette ville a, pour moi, des airs de ville moderne avec ses grands building, comme le prouve le centre-commercial de Suria KLCC, qui ressemble à un grand centre Européen. Après mon séjour en ville, je prends un bus à Melacca où je passe une journée de transition pour me rendre ensuite à Mersing par bus également où je prendrais le ferry pendant 2h pour me rendre sur l’île de Tioman. La Malaisie est très bien desservie, vous n’aurez aucun problème à vous déplacer en transport en commun, (même si les conducteurs ne sont pas toujours très rassurants dans leur conduite.) Melacca, petite ville classée au patrimoine mondiale de l’Unesco, est un petit village remplis de temples, de stand de street food, et de cavernes d’Ali Baba où l’on peut acheter n’importe quoi. Faites cependant attention aux pickpocket, certaines personnes passent en scooter et n’attendent que la possibilité d’attraper votre sac. IMG_1009Mersing, la ville où vous pourrez prendre le ferry pour les îles, est assez ennuyante. Pas grand chose à faire, évitez de vous y attarder. J’y ai cependant goûté l’un des meilleurs plats de nouilles de toute ma vie !!IMG_0958IMG_0951

Si c’était à refaire, je m’arrêterais dans le Parc de Taman Negara où il est possible de dormir sur place dans des cabanes. Le parc a vraiment l’air très beau, très sauvage et encore préservé du tourisme de masse que l’on retrouve dans la capitale. Je serais aussi remontée au nord de Kuala Lumpur voir les fameuses Cameron Highlands, plateau montagneux aux paysages de verdure et de cascades époustouflant.

Tioman Island :

Tioman, cette île encore préservée des touristes. Tellement préservée qu’il n’existe pas de route qui fait le tour de l’île ou relie les différents villages entre eux. Vous devrez donc choisir l’endroit où vous voulez aller et y rester. Mon ami malaysien m’avait conseillé Salang où il avait réservé une petite cabane en bois avec juste le nécessaire : un lit, et une salle de bain. L’endroit est vraiment magnifique. Comme je l’ai dit, il y a très peu de touristes. Quand j’y étais en février, je n’ai rencontré que des locaux sur place. En revanche, la nourriture n’y ait pas extraordinaire, et vous aurez du mal à capter la wifi mais ça fait vraiment du bien de déconnecter. Vous avez différents restaurants où manger. Les singes et les varans sont les principaux habitants de cette île. Vous aurez la possibilité de faire du snorkelling (on vous emmène en bateau à différents spot de plongée). Il est aussi possible de se rendre au centre de l’île pour aller se baigner dans les cascades, et ainsi observer cette verdure luxuriante. La meilleure solution est d’y aller accompagner de locaux, car comme je l’ai mentionné, il n’y a pas de routes directes. Je suis restée 4 jours sur l’île à profiter du paysage, puis j’ai repris le ferry et le bus direction Singapour. PS : les singes volent.IMG_0823IMG_0851IMG_0854IMG_0891IMG_0913IMG_0878IMG_0874

Singapour : 

Voici ma liste des choses à ne pas louper à Singapour.

  • Aller boire un verre au supertree by Indochine à Garden by the Bay (17$ le cocktail) pour admirer la vue et assister au spectacle musicale à 19h45 et 20h45 d’une dizaine de minutes tous les soirs. La journée vous pouvez profiter des parcs Flowers Dome et Rain Forest, payant tous les deux. Magnifique de jour comme de nuit. La journée, les jardins, les jets d’eau, les décors en général sont magnifiques. Le soir, les jeux de lumière et la musique, rendent l’endroit encore plus féerique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

  • Se balader à Chinatown et manger ce genre de choses ! Lézards séchés, araignées, tout y passe. Comme sa voisine à Kuala Lumpur, vous trouverez des étals de souvenirs, des marchés, des stands de street food, des rues colorées, des temples bouddhistes etc.

img_1646

  • Se perdre dans Little India. Encore une fois, ce n’est pas la diversité culturelle qui manque à Singapour. Ici, vous trouverez de nombreux hôtels pas chers, des marchands de fleurs un peu partout, ça sent bon les épices et l’encens. Mais aussi des petites échoppes de souvenirs (le mustafa center, le centre commercial ouvert en permanence), des temples indiens, de la musique indienne, des fresques colorées et bien sûr de quoi manger partout et tout le temps. Essayez un de leur fameux curry.

  • Manger dans des hawker center : pour manger local et pas cher, énormément de monde se retrouve pour venir déguster des spécialités du monde entier. Testez le chili crab, c’est une de leur spécialité et c’est vraiment très bon.

  • Mon coup de cœur dans cette ville : Haji Lane et le quartier arabe. Pour la beauté des lieux, les petites échoppes et les rues colorées. C’est le quartier des créateurs, des boutiques de fringues à la mode, et aussi de la street art. J’ai vraiment aimé ce quartier, et la mosquée est vraiment très belle.

  • Faire une balade nocturne au 2am dessert. C’est un Bar à dessert et à cocktail, ou l’on passe un bon moment, ouvert de quinze heures jusqu’à deux heures du matin du côté d’Holland Village. Les prix sont légèrement élevés, entre quinze et vingt dollars le dessert, mais ça vaut vraiment le détour.

  • Manger des dim sum à Din Tai Fung, ceux au crabe sont excellents.

  • Passer une journée au zoo. Moi qui ne suis pas très fan de ce genre d’endroits car je préfère voir les animaux dans leur habitat naturel, je dois avouer que celui ci est très beau. Les enclos sont grands et bien emménagés. Cela reste un zoo, et les animaux restent emprisonnés.

 

Si vous souhaitez plus d’informations, je vous conseille vivement le blog « carnet de traverse« , ils ont fait un très bel article complet sur la ville, je m’en suis inspirée avant de partir pour Singapour.

One Reply to “Malaisie & Singapour”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s